09 janvier 2010

E.2. La passivité

Ne « rien faire », ne « rien dire »: un « rien » qui rend présent. Par Sophie Jumeaux Que peut-on dire de la vie dans une maison de retraite ? Tentons un petit exercice d’observation à partir d’un espace bien particulier : le hall d’entrée. Regardons. On ne voit rien de prime abord. Ou plutôt si : il y a une trentaine de personnes âgées installées dans leur fauteuil. Que font-elles ? En apparence, rien. Que disent-elles ? Rien non plus. Dans cette situation, rien de particulier ne se distingue. Mais doit-on... [Lire la suite]
Posté par phenomenographie à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]